Accueil > Membres > Ingénieurs

Argenti Anne-Marie

Ingénieur de recherche au CNRS

par Anne-Marie ARGENTI - publié le , mis à jour le


adresse : 1 rue Maurice Arnoux 92120 Montrouge, France


tél. portable : 06 83 82 20 18


Principal domaine d’activités



Elaboration d’expériences psycholinguistiques, passation des tests, analyses statistiques et interprétation de données.

Thématiques actuelles



Pluriels et chaînes de référence

Les outils syntaxiques dédiés à l’expression des entités plurielles permettent de les représenter comme des objets globaux dont les éléments sont plus ou moins individualisés (Link, 1983) : les déterminants simples comme les sont peu individualisant (1), alors que les indéfinis quantificateurs comme chacun donne accès aux individus composant la pluralité (2).

(1) Les enfants étaient observateurs.
(2) Chacun des enfants était observateur.

Les entités plurielles peuvent également résulter d’une conjonction de coordination (3) ou se composer dynamiquement à partir de syntagmes nominaux au singulier (4) au cours de l’interprétation.

(3) Jean et Marie chantent.
(4) Jean chante avec Marie.

Dans les prédications (3) et (4), les individus sont regroupés dans une pluralité qui présente une granularité maximale du fait d’être composée de membres nommément désignés. De telles pluralités ont été qualifiées d’objets référentiels complexes (Eschenbach et al., 1989) parce qu’elles se prêtent aussi bien à des enchaînements discursifs sur l’un de ses membres qu’à des enchaînements discursifs sur l’entité plurielle qu’ils forment.

Les prédications (3) et (4) montrent, par ailleurs, que la formation d’une entité plurielle est aussi bien une question syntaxique que sémantique (interprétation du syntagme prépositionnel avec).

J’étudie actuellement les divers facteurs qui interviennent dans la constitution, en discours, d’entités plurielles et plus spécialement la sémantique prédicative. Je m’appuie, pour ce faire, sur la sémantique formelle, la linguistique descriptive et la psycholinguistique.

Classiquement, les prédicats sont catégorisés comme collectifs lorsqu’ils caractérisent la pluralité qu’ils ont pour argument (5), comme distributifs lorsqu’ils caractérisent chacun des membres d’une pluralité (6), ou mixtes lorsqu’ils sont interprétables collectivement ou distributivement selon les contextes (7). La plupart du temps, les prédicats réciproques (8) et les prédicats symétriques (9) sont considérés comme des prédicats collectifs dans cette catégorisation, parce qu’exigeant un argument pluriel (8).

(5) Les enfants s’étaient rassemblés.
(6) Les enfants sourient.
(7) Les garçons portent le piano à l’étage.
(8) Pierre et Marie se sont embrassés.
(9) Pierre et Marie ont bavardé en cours.

Ces derniers prédicats ont pourtant des caractéristiques distinctives qui justifient d’en faire une classe à part. En effet, les membres de la pluralité formée par leurs arguments supportent une double fonction grammaticale : ils occupent l’un vis-à-vis de l’autre alternativement la fonction de sujet et d’objet. Si dans l’expression syntaxique de la réciprocité pronominale en (8), le pronom réfléchi se organise les rôles de proto-agent et de proto-patient à l’intérieur de la pluralité formée par Pierre et Marie, le sujet pluriel se trouve être le siège de deux fonctions syntaxiques dans la prédication symétrique (9) : ainsi, les prédicats symétriques semblent remettre en cause le découpage grammatico-syntaxique habituel entre sujet et objet, entre argument externe et argument interne.

Nous nous sommes attachée à montrer à travers des expériences psycholinguistes que :

  1. les objets référentiels complexes pouvaient émerger dynamiquement dans les constructions comitatives comme en (4),
  2. la sémantique prédicative (collective, distributive, symétrique) déterminait en partie les représentations de la pluralité formée par les arguments,
  3. les représentations des objets référentiels complexes (Pierre et Marie) ne correspondaient ni à des objets globaux, ni à des juxtapositions d’individus dans les prédications symétriques, ce qui confortent les résultats d’expérimentations antérieures en anglais (Ferreira et McClure, 1997 ; Paston et Ferreira, 2009).

    Ce travail a été soutenu dans une thèse consultable à l’adresse :
    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01669375

    Les prolongements actuels portent sur la caractérisation plus précise de la symétrie prédicative à partir du concept du même nom.

Le marqueur évidentiel Selon

Lien entre organisation du message discursif (écrit ou parlé) et compréhension : étude, via des tests psycholinguistiques, de la portée d’adverbiaux placés en tête de phrase sur l’organisation des contenus sémantique et pragmatique (projet ANR « Spatial Frame Adverbials » de M. Charolles et L. Sarda).


Thèmes de Recherche abordés antérieurement



Perception intermodale : étude du transfert d’informations entre les modalités visuelle et tactile de la perception, dans le cadre du développement d’un dispositif de substitution sensorielle pour aveugles (TVSS conçu par P. Bach-y-Rita, université du Wisconsin).

Rôle des influences épi-génétiques sur l’anatomie cérébrale : comparaison des aires corticales sensori-motrices de jumeaux homo et hétéro zygotes, par des méthodes manuelles et automatiques (collaboration du Laboratoire d’épidémiologie génétique de l’INSERM et du " Montreal Neurological Institute ").

Bilinguisme et/ou attrition de la langue maternelle : analyse des traces cérébrales activées (IRMf) chez des adoptés à l’écoute du Coréen, leur langue native oubliée après leur venue en France ; comparaison des mémoires visuelle et phonologique de ces coréens adoptés via un test de traitement des visages caucasiens et asiatiques (projet de recherche de C. Pallier mené au LSCP et au SHFJ-Hôpital d’Orsay).

Processus de normalisation à la voix du locuteur : étude de la perte d’acuité phonologique d’un patient ne reconnaissant plus ses locuteurs (collaboration CNRS-hôpital H. Mondor de Créteil).

Enseignements



Cursus d’ingénieurs :
Architecture des micro-ordinateurs, théorie et pratique (1985-1988)

Formation d’adultes :
Conception/évaluation d’actions promotionnelles (collaboration de Paris 9-Dauphine et EDF : 1983-1984)

Animation/régulation de groupes de formation (1983-1984)
Stages de formation CNRS "Pilotage d’expériences sur PC/AT" (1989-1992)

Productions scientifiques



Thèse de doctorat en sciences du langage

- Argenti A.-M., Le pluriel dans les chaînes anaphoriques faisant référence à des particuliers, Linguistique. Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, 2017. Français. 〈tel-01669375

ConférencesInvitée dans un Congrès international

- Argenti A.-M., Plural Anaphora with split antecedents in discontinuous reciprocal predicates, Workshop Linguistic and Cognitive Effects in Anaphora Resolution. Thessalonique,15-16 May 2015.

Articles

- I. Bonan, A.M. Argenti, M. Duyme et al. Magnetic Resonance Imaging of Cerebral Central Sulci : A Study in Monozygotic Twins. Acta Geneticae Medicae et Gemellologiae, 1998 ; vol 47(2) : 89-100.

- G. Le Goualher, A.M. Argenti, M. Duyme et al. Statistical Sulcal Shape Comparisons : Application to the Detection of Genetic Encoding of the Central Sulcus Shape. Neuroimage, 2000 ; vol 11(5) : 564-74.

- C. Pallier, S. Dehaene, J.-B. Poline, D. LeBihan, A.-M. Argenti, E. Dupoux & J. Mehler. Brain imaging of language plasticity in adopted adults : Can a second language replace the first ? Cerebral Cortex, 2003 ; 13 : 155-161.

- C. Pallier & A.-M. Argenti. Imagerie cérébrale du cerveau bilingue. In N. Tzourio-Mazoyer & O. Etard (Eds.), Cerveau et Langage. Paris : Hermes Sciences, 2003 ; 183-198.

- S. Sangrigoli, C. Pallier, A.-M. Argenti, V.A.G. Ventureyra & S. de Schonen. Reversibility of the Other-Race Effect in Face Recognition During Childhood. Psychological Science, 2005 ; 16(6) : 440-444.

Abstracts

- I. Bonan, A.M. Argenti, M. Duyme et al. Abstracts of the 9th International Conference on Twin Studies, Helsinki, Finland : IRM Images of Central Sulci : A Monozygotic Twins Study. Twin Research, 1998 ; 1(2) : 80-117 (abstract 008).

- A.M. Argenti, I. Bonan, G. Le Goualher et al. Central Sulci Asymmetry in pairs of MZ Twins. Acta Neurobiologiae Experimentalis, 1999 ; vol 59, 1 : p 62.

- G. Le Goualher, A.M. Argenti, A.C. Evans. Study of the Genetic Encoding of the Central Sulcus Shapes Using Principal Component Analysis. Human Brain Mapping, 1999.

- A.M. Argenti, M. Charolles. The Effect of Position on Understanding : Preposed vs Inserted ’selon X’ (’according to X’). AMLaP, Paris, France, 2011.