Laboratoire Lattice - UMR 8094
ENS-CNRS
1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge

Catherine FUCHS

Directeur de Recherche
CNRS, Emérite

Présentation

Fuchs Catherine

Directrice de recherche de classe exceptionnelle au CNRS ; actuellement émérite Adresse : Laboratoire Lattice, ENS, 1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge (France) catherine.fuchs@ens.fr Tél : (+33) 01 58 07 66 27 / Fax : (+33) 01 58 07 66 29
Dans le cadre du Labex TransferS de l’ENS :

  • 2017-2018 : Responsable du projet TRANSIL « Transfert de Sens Intra-langue : polysémie et synonymie dans l’expression linguistique des phases de l’existence des phénomènes abstraits » (LATTICE-ENS, AOROC-ENS, Université de Chicago, Université de Fribourg)
  • 2011-2013 : Responsable du projet TLTT « Transfert de Langues, Transposition de Textes : étude contrastive des traductions de deux romans français contemporains » (LATTICE-ENS, ITEM-ENS, CRISCO-Université de Caen, Université de Szeged).

    • Organisation en avril 2013 d’un colloque « Autour de Jean Echenoz : L’occupation des sols, un défi pour les traducteurs ? » à l’ENS-Ulm (salle Dussane). Avec la participation de Jean Echenoz et de quatre de ses traducteurs : Mark Polizzotti (trad. anglaise), Roberto Ferrucci (trad. italienne), Sandor Albert (trad. hongroise) et Masachika Tani (trad. japonaise). http://savoirsenmultimedia.ens.fr
    • C. Fuchs, P. Le Goffic & M. Maillard (2015) : Emploi des temps et cohérence textuelle dans L’occupation des sols de Jean Echenoz. In M. Charolles (ed.) (http://rsl.revues.org/794) : Approches linguistiques d’un texte littéraire : L’occupation des sols de Jean Echenoz, Revue Sciences et Lettres de PSL https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382629
    • Parution en 2016 d’un ouvrage collectif : L’espace de « La Jalousie » : traduire, transférer, transposer (C. Fuchs, dir.), Caen, Presses de l’université de Caen, 352 pages.
    • C. Fuchs (2017) : Réemploi et déformation du déjà-là dans La Jalousie de Robbe-Grillet, Pratiques 173-174 [En ligne], 173-174 | 2017, URL : http://pratiques.revues.org/3277, DOI : 10.4000/pratiques.3277

Domaines de recherche, travaux en cours, activités éditoriales

Domaines de recherche

  • Syntaxe et sémantique du français.
  • La construction dynamique du sens en contexte (ambiguïté, homonymie, polysémie, synonymie, paraphrase, …).
  • Langage et cognition ; langage et traitements automatiques.
  • Travaux en cours

    1. L’EXPRESSION DE LA COMPARAISON :

  • Constitution d’une base de données de plus de 4.700 exemples d’énoncés français à subordonnées comparatives (analysés et annotés) : www.lattice.cnrs.fr/bdd-comp
    F. Mélanie-Becquet & C. Fuchs (2011) : Elaboration d’une base de données d’exemples de structures comparatives : de la grille d’annotation au système d’interrogation, Corpus 10, pp. 273-295. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00662174
  • Etude des marqueurs comparatifs et des structures comparatives en français moderne (avec éclairages diachroniques et typologiques).
  • Publications récentes :
  • C. Fuchs (sous presse, à par. 2017) : Comparaison et Paradigme, Signata, n°7/2.
  • C. Fuchs (2014) : La Comparaison et son expression en français, Paris : Ophrys, 208 pages.
  • C. Fuchs (2013) : Quand préférence rime avec comparaison. Hommage au Professeur Odile Halmøy (H. Ulland, ed.), Arena Romanistica 13, pp. 74-91. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382587
  • 2. L’ORDRE DES MOTS :
  • Eléments initiaux et place du sujet en français.
  • L’inversion locative en français.
  • Publications récentes :
  • C. Fuchs (sous presse, à par. 2017) : L’inversion locative revisitée : à propos de la notion de “déclencheur”, Verbum.
  • C. Fuchs (2016) : Une anaphore temporelle énigmatique : Arrive alors le temps de l’éméritat », Connexion et indexation, ces liens qui tissent le texte (L. Sarda, D. Vigier & B. Combettes, eds.), Lyon : Presses de l’ENS, pp. 71-82 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382618
  • C. Fuchs (2014) : Les éléments initiaux dans les énoncés à sujets inversés : une étude sur corpus, Corpus 13, pp. 61-78. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382595
  • C. Fuchs (2014) : A paradoxical case of locative inversion in French. In : Adverbials in Use : From Predicative to Discourse Functions (L. Sarda, S. Carter-Thomas, B. Fagard & M. Charolles, eds.), Louvain-la-Neuve : Presses universitaires de Louvain (coll. Corpora and Language in Use), pp. 39-71. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382602
  • C. Fuchs (2013) : Espace et inversion locative : une ressource stylistique pour le “nouveau roman”. Les études françaises aujourd’hui : la représentation de l’espace dans les littératures française et francophone (J. Novakovic, ed.), Belgrade : Faculté de Philologie de l’université de Belgrade, pp. 223-235.
  • C. Fuchs (2013) : L’inversion absolue en français : deux types d’absence à l’initiale. L’absence au niveau syntagmatique. Fallstudien zum Französischen (L. Fesenmeier, A. Grutschus & C. Patzelt, eds), Analecta Romanica 80, Frankfurt : Klosterman, pp. 201-217. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382580
  • C. Fuchs (2013) : Le détachement d’objets indirects antéposés dans des énoncés à sujet inversé Journal of French Language Studies 23 :2, pp. 179-192. Cambridge University Press. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382604
  • 3. LEXIQUE ET ACQUISITION DU FRANÇAIS :
  • Les verbes-opérateurs exprimant les phases de l’existence d’un phénomène.
  • Les verbes du français : constructions, sens en contexte, synonymes.
  • Publications récentes :
  • C. Fuchs & S. Garnier (en préparation) : Lexique raisonné du français académique (tome 1).
  • C. Fuchs (2015) : Le dictionnaire des verbes du français actuel : un outil pour maîtriser la syntaxe et la sémantique verbales, Enseignement / apprentissage du français face aux défis de demain (M. Sowa, ed.), Lublin : Werset, pp. 154-165 (Actes du 2ème Colloque International des Professeurs de Français, Lublin, juin 2014). https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382608
  • L.S. Florea & C. Fuchs (avec la collaboration de F. Mélanie-Becquet) (2010) : [Dictionnaire des verbes du français actuel : constructions, emplois, synonymes->http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00664672/fr/], Paris, Ophrys, 269 pages.
  • Activités éditoriales

  • Directrice de la collection L’Essentiel Français aux éditions Ophrys (42 titres parus à ce jour).
  • Directrice de la collection Cogniprisme (9 titres parus aux éditions de la Maison des Sciences de l’Homme).
  • Membre du Comité de Rédaction du Français Moderne, de Linguisticae Investigationes et des Cahiers de Praxématique.

Parcours

Diplômes

  • Docteur ès-Lettres (doctorat d’Etat, université Paris VII, 1980).
  • Docteur de 3ème cycle en linguistique (Sorbonne, 1971).
  • DEA de linguistique (Sorbonne, 1968).
  • DEA de sciences sociales (EPHE, 1968).
  • Diplôme de linguistique quantitative (Université de Paris, 1967).

Distinctions

  • Officier de la Légion d’Honneur (2013).
  • Officier dans l’ordre national du Mérite (2008).
  • Chevalier de la Légion d’Honneur (2000).
  • Médaillée d’Argent du CNRS (1994).

Fonctions exercées

  • Chercheur au CNRS depuis 1968 ; actuellement directrice de recherche émérite au CNRS.
  • Laboratoires successifs :
    • Laboratoire LATTICE (ENS, Paris) (depuis 2000).
    • Laboratoire LTM (ENS, Paris) (1996-1999).
    • Laboratoire ELSAP (Caen) (1983-1995).
    • Laboratoire de Linguistique Formelle (université Paris VII) (1971-1982).
    • Centre d’Etudes pour la Traduction Automatique (Grenoble) (1968-1970).
  • Direction de laboratoires :
    • Fondatrice et directrice du laboratoire LATTICE (UMR CNRS/ENS/Paris III) (2000-2005).
    • Fondatrice et directrice du laboratoire LTM (Langues, Textes, Modèles : EP CNRS/ENS) (1996-1999).
    • Fondatrice et directrice du laboratoire ELSAP (Etude Linguistique de la Signification, de l’Ambiguïté et de la Paraphrase : URA CNRS/Université de Caen) (1983-1995).
  • Administration de la recherche :
    • Directrice du Programme Cognitique au Ministère de la Recherche (1999-2002).
    • Directrice scientifique adjointe à la Direction de la Recherche du Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie (1998).
  • Gestion de la recherche :
    • Nommée au Conseil scientifique du Département Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication du CNRS (2001-2005).
    • Nommée comme participante au séminaire « Dirigeants » de l’Institut de Perfectionnement à la Gestion de la Recherche (2000).
    • Elue au Conseil Scientifique de l’Université de Paris VII (représentante des chercheurs en Lettres et Sciences Humaines) (1979-1982).
    • Nommée au Conseil scientifique du Département Sciences de l’Homme et de la Société du CNRS (1986 et 1992-1995).
    • Elue au Comité National du CNRS, section 35 (1976-1982) ; secrétaire scientifique de la section (1976-1980).
    • Membre de diverses Commissions de spécialistes (Université de Clermont-Ferrand II, 1983-1993 ; Université de Lille III, 1984-1985 ; Université de Caen, 1986-1991).
  • Encadrement de la recherche :
    • Direction de travaux : direction de 7 thèses (soutenues entre 1984 et 2008), 16 mémoires de DEA (soutenus entre 1982 et 1995) et 6 mémoires de maîtrise (soutenus entre 1987 et 1995).
    • Jurys de thèses et d’habilitations : participation à 38 jurys de thèses nouveau régime, 9 jurys de thèses d’Etat, 11 jurys de thèses de 3ème cycle et 11 jurys d’habilitations.
  • Enseignements :
    • Cours et séminaires à l’EPHE (Paris), au Conservatoire National des Arts et métiers (Paris), à l’université Paris VII, à l’université de Caen, à l’ENS-Ulm, à l’université Paris III.

Productions

Conférences

70 conférences ou cycles de conférences, dont, à date récente :

  • mars 2016 : Université de Chicago à Paris / Sciences Pô-Paris (« Existe-t-il des universaux du langage ? »).
  • décembre 2015, CNRS-Villejuif (« Comparaison d’égalité et comparaison de similitude en français moderne »).
  • mars 2015, Université de Lyon II (« Paradigme et Comparaison »).
  • décembre 2014, Université de Paris-Ouest (« Ambiguïté, langue(s) et activité de langage »).
  • décembre 2013, Université de Lille III (« Pour une typologie des cas d’inversion du sujet en français moderne »).

Conférences invitées à l’étranger :

  • octobre 2013, Université de Tübingen (Allemagne).
  • novembre 2011, Université de Belgrade (Serbie).
  • avril 2011, Université de Szeged (Hongrie).
  • septembre 2007, Université de Bergen (Norvège).
  • septembre 2005, 2006 et 2013, Université de Constanta (Roumanie).
  • avril 2003 et septembre 2004, Académie des Sciences de Budapest (Hongrie).
  • mars 2004, Université La Manouba, Tunis (Tunisie).
  • octobre 2001, UQAM, Montréal (Canada).
  • avril 2001, Scuola Normale Superiore, Pise (Italie).
  • juin 1992, septembre 1993 et septembre 1996, Université de Valence (Espagne).
  • janvier 1994, Université de Barcelone (Espagne).
  • avril 1993, Universités d’Uppsala et de Stockholm (Suède).
  • novembre 1989, Universités de Gand, de Louvain et ULB de Bruxelles (Belgique).
  • octobre 1981, Universités de Porto et de Lisbonne (Portugal).

Communications à des colloques

  • 90 communications à des colloques, dont 49 à des colloques internationaux, 32 sur invitation, 15 à l’étranger (Grande-Bretagne, Suisse, Italie, Belgique, Roumanie, Grèce, Canada, Espagne, USA, Allemagne, Serbie).
  • Organisation de 8 colloques et table-rondes.

Publications

  • Ouvrages :

    • C. Fuchs (2014) : La comparaison et son expression en français, Paris, Ophrys (Coll. L’Essentiel Français), 208 pages.
    • L.S. Florea & C. Fuchs (avec la collaboration de F. Mélanie-Becquet) (2010) : Dictionnaire des verbes du français actuel : constructions, emplois, synonymes, Paris, Ophrys (Coll. L’Essentiel Français), 269 pages.
    • B. Victorri & C. Fuchs (1996) : La polysémie : construction dynamique du sens, Paris, Hermès, 220 pages.
    • C. Fuchs (1996) : Les ambiguïtés du français, Paris, Ophrys (Coll. L’Essentiel Français), 184 pages.
    • C. Fuchs (1994) : Paraphrase et énonciation, Paris, Ophrys (Coll. L’Homme dans la Langue), 185 pages.
    • C. Fuchs, A. Lacheret-Dujour & B. Victorri (1993) : Linguistique et traitements automatiques des langues, Paris, Hachette (Coll. Langue, Linguistique, Communication), 304 pages.
    • C. Fuchs (en collaboration avec P. Le Goffic (1992) : Les linguistiques contemporaines : repères théoriques, Paris, Hachette (Coll. Langue, Linguistique et Communication), 158 pages.
    • C. Fuchs (1982) : La Paraphrase, Paris, Presses Universitaires de France (Coll. Linguistique Nouvelle), 184 pages.
    • C. Fuchs (en collaboration avec J. Milner et P. Le Goffic) (1979) : A propos des relatives : étude empirique des faits français, anglais et allemands, et tentative d’interprétation, Paris, SELAF, 150 pages.
    • C. Fuchs & A.-M. Léonard (1979) : Vers une théorie des aspects ; les systèmes du français et de l’anglais, Paris, Mouton-EHESS (Coll. Connaissance et Langage), 400 pages.
    • C. Fuchs & P. Le Goffic (1975) : Initiation aux problèmes des linguistiques contemporaines, Paris, Hachette (Coll. Langue, Linguistique, Communication), 127 pages.
      • traduction arabe 1984 : Alger
      • traduction japonaise (édition revue et augmentée) 1983 : Gendai gengosaku sho mondai (Sansyusua, Tokyo)
      • traduction espagnole 1979 : Introducción a la problemática de las corrientes lingüísticas contemporáneas (Hachette, Argentine)
      • C. Fuchs & J. André (1973) : Ordinateurs, programmation et langues naturelles, Paris, Mame (Coll. Repères linguistiques), 187 pages.
      • A. Culioli, C. Fuchs & M. Pêcheux (1970) : Considérations théoriques à propos du traitement formel du langage, Documents de Linguistique Quantitative, 7, Paris, Dunod, 49 pages.
  • Direction d’ouvrages :

    • C. Fuchs (dir.) (2016) : L’espace de « La Jalousie » : traduire, transférer, transposer, Caen, Presses de l’université de Caen, 352 pages.
    • M. Charolles, N. Fournier, C. Fuchs & F. Lefeuvre (dir.) (2007) : Parcours de la phrase ; Mélanges offerts à Pierre Le Goffic, Paris, Ophrys, 273 pages.
    • C. Fuchs (dir.) (2004) : La linguistique cognitive, Paris, co-édition Maison des Sciences de l’Homme / Ophrys, 262 pages.
    • C. Fuchs & S. Robert (eds.) (1999) : Linguistic diversity and cognitive representations, Amsterdam, Benjamins (coll. Human Cognitive Processing), 229 pages.
    • C. Fuchs & S. Robert (dir.) (1997) : Diversité des langues et représentations cognitives, Paris-Gap, Ophrys, 283 pages.
    • C. Fuchs (dir.) (1997) : La place du sujet en français contemporain, Louvain, Duculot (Coll. Champs linguistiques), 218 pages.
    • C. Fuchs & B. Victorri (eds.) (1994) : Continuity in linguistic semantics, Amsterdam, Benjamins, 255 pages.
    • C. Fuchs (dir.) (1991) : Les typologies de procès, Paris, Klincksieck (Coll. Actes & Colloques n°28), 244 pages.
    • C. Fuchs (dir.) (1987) : L’Ambiguïté et la Paraphrase : opérations linguistiques, processus cognitifs et traitements automatisés, Caen, Centre de Publications de l’Université, 330 pages.
    • C. Fuchs (dir.) (1985) : Aspects de l’ambiguïté et de la paraphrase dans les langues naturelles, Berne, Lang (Coll. Sciences pour la Communication), 215 pages.
  • Direction de numéros de revues :

    • C. Fuchs (dir.) (2008) : Linguisticae Investigationes XXXI : 1 « Les structures comparatives du français : des bases de données aux corpus ».
    • C. Fuchs & B. Habert (dir.) (2004) : Le Français Moderne LXXII : 1 « Traitements automatiques et ressources numérisées pour le français ».
    • C. Fuchs (dir.) (2001/2002) : Sciences Humaines 35 « Les sciences de la cognition ».
    • C. Fuchs & Ch. Marchello-Nizia (dir.) (1998) : Cahiers de Praxématique 30 « Etudes sur la thématisation en français ».
    • C. Fuchs (dir.) (1991) : Travaux de Linguistique et de Philologie XXIX : 1 « Les typologies de procès ».
    • C. Fuchs (dir.) (1989) : Langue Française 84 « Modalité et interprétation : l’exemple de pouvoir ».
    • C. Fuchs et B. Victorri (dir.) (1988) : T.A.Informations 29 « La polysémie grammaticale ».
    • C. Fuchs (ed.) (1988) : Modèles Linguistiques X : 1 « Ambiguïté, Paraphrase et Langage en acte ».
    • G. Bès et C. Fuchs (dir.) (1988) : Lexique 6 « Lexique et Paraphrase ».
    • C. Fuchs (dir.) (1987) : Langages 88 « Les types de relatives », Paris, Larousse
    • C. Fuchs (dir.) (1985) : Le Courrier du CNRS 60, dossier « Acquisition du langage ».
      • introduction, p. 17.
    • C. Fuchs (dir.) (1983 ) : Modèles Linguistiques V : 2 « Signification, Ambiguïté et Paraphrase ».
    • C. Fuchs (dir.) (1983) : Histoire, Epistémologie, Langage V : 1 « L’ellipse grammaticale : études épistémologiques et historiques ».
  • Articles de recherches dans des revues à comité de lecture Quelques titres récents :

  • Contributions à des ouvrages de recherche

    • Quelques titres récents :
    • C. Fuchs (2016) : Une anaphore temporelle énigmatique : Arrive alors le temps de l’éméritat, Connexion et indexation, ces liens qui tissent le texte (L. Sarda, D. Vigier & B. Combettes, dir.), Lyon : Presses de l’ENS, pp. 71-82.
    • https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382618
    • C. Fuchs & P. Le Goffic (2016) : Les inversions locatives dans « La Jalousie » de Robbe-Grillet, L’espace de « La Jalousie » de Robbe-Grillet : traduire, transférer, transposer (C. Fuchs, dir.), Caen : Presses de l’université de Caen, pp. 125-152.
    • https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382610
    • C. Fuchs (2013) : Quand préférence rime avec comparaison, Hommage au Professeur Odile Halmøy (H. Ulland, dir.), Arena Romanistica 13, pp. 74-91.
    • https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382587
    • C. Fuchs (2012) : Comme, marqueur d’analogie : l’identité de manière d’être, Relations, connexions, dépendances : Hommage au Professeur Claude Guimier (N. Le Querler, F. Neveu & E. Roussel, dir.), Rennes : Presses de l’Université de Rennes, pp. 179-196.
    • C. Fuchs (2011) : Pertinence de l’informatique pour les sciences cognitives, vue par une linguiste : informatique et langage, Informatique et sciences cognitives : influences ou confluences ? (C. Garbay & D. Kayser, dir.), Paris : éditions de la MSH, pp. 287-294.
    • C. Fuchs (2007) : Quand un écrivain se fait synonymiste : une histoire de bicyclette et de vélo, Enonciation et création littéraire (F. Hrubaru, dir.), Cluj : Equinox, pp. 71-81.
    • C. Fuchs & P. Le Goffic (2007) : Le français moderne, entre ‘V2’ et ‘SVO’ ?, Discours, Diachronie, Stylistique du français : Etudes en hommage à Bernard Combettes (O. Bertrand & al., dir.), Berne : Peter Lang, pp. 17-35.
    • C. Fuchs (2007) : Position du sujet nominal et structure informationnelle de l’énoncé en français, La structure informationnelle de la phrase (I. Kassai, dir.), Budapest : L’Harmattan, pp. 35-54.
    • C. Fuchs (2007) : Comme qui dirait : entre approximation et analogie énonciative, Parcours de la phrase ; Mélanges offerts à P. Le Goffic (M. Charolles & al., dir.), Paris : Ophrys, pp. 77-92.
    • C. Fuchs (2006) : La place du sujet nominal en français, Enonciation et syntaxe, (F. Hrubaru & A. Velicu, dir.), Cluj : Echinox, pp. 9-25.
  • Actes de colloques

    • Quelques titres récents :
    • C. Fuchs & S. Garnier (sous presse) : Les collocations verbo-nominales dans les textes académiques : perspectives didactiques en français sur objectifs universitaires (FOU) (Actes de la 4ème Conférence Internationale en Grammaire et Texte, Lisbonne, juillet 2015)
    • C. Fuchs (2015) : Le dictionnaire des verbes du français actuel : un outil pour maîtriser la syntaxe et la sémantique verbales, Enseignement / apprentissage du français face aux défis de demain (M. Sowa, ed.), Lublin : Werset, pp. 154-165 (Actes du 2ème Colloque International des Professeurs de Français, Lublin, juin 2014).
    • https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382608
    • C. Fuchs (2014) : A paradoxical case of locative inversion in French, https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382604, Linguistic and Psycholinguistic Approaches to Text Structuring, (L. Sarda et al., eds), Louvain la Neuve : UCL Publishers. (Actes du Colloque « LPTS », septembre 2009, Paris).
    • C. Fuchs (2013): L’inversion absolue en français : deux types d’absence à l’initiale, https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01382580, Analecta Romanica 80, Frankfurt, Klosterman, pp. 201-217 (Actes du 7ème Kongress des FrankoRomanistenVerbandes, Essen, octobre 2010).
    • C. Fuchs (2012) : Sur la prétendue équivalence entre ‘aussi adj. que’ et ‘adj. autant que’ en français moderne, La Quantification et ses domaines (C. Schnedecker & C. Armbrecht, eds.), Paris : Champion, pp. 95-102. (Actes du Colloque international « La quantification et ses domaines », Strasbourg, octobre 2006).
    • C. Fuchs (2011) : Quelques remarques sur la notion de modèle en linguistique Le Modèle, Brest : Presses de l’université de Bretagne occidentale, Coll. Amadis, 9, pp. 331-340. (Actes du Colloque « Le modèle en linguistique », Brest, avril 2007).
    • C. Fuchs & P. Le Goffic (2011) : L’hyperbate est-elle toujours à droite ? L’hyperbate aux frontières de la phrase (A-M. Paillet et C. Stolz, eds.), Presses de l’université Paris-Sorbonne, pp. 89-102. (Actes du Colloque « L’hyperbate », Paris, juin 2010)
    • C. Fuchs (2010) : La comparaison épistémique en français moderne Actes du Colloque Mondial de Linguistique Française, CD-Rom (Actes du CMLF10, La Nouvelle Orléans, juillet 2010).
    • C. Fuchs (2010) : La comparaison épistémique en français pré-classique et classique Le changement en français : études de linguistique diachronique (B. Combettes et al., eds), Berne : Peter Lang, pp. 185-202. (Actes du Colloque « Diachro 4 », Madrid, octobre 2008).
    • C. Fuchs (2009) : L’ambiguïté : du fait de langue aux stratégies interlocutives Travaux Neuchâtelois de Linguistique,50, pp. 5-18. (Actes du Colloque « ColDoc09 », Nanterre, juin 2009).
    • C. Fuchs (2009) : Les marqueurs de comparaison du français : un air de famille avec l’italien, Miradas cruzadas : estudios franco-italianos (C. Clavo et al., eds), Presses de l’université de Valencia, pp. 93-111. (Actes du « Encuentro Internacional de Estudios Franco-Italianos : Miradas cruzadas », Valence, novembre 2007).
    • C. Fuchs & N. Fournier (2009) : Les subordonnées comparatives détachées, Les linguistiques du détachement (D. Apothéloz & al., eds.), Berne : Peter Lang, pp. 263-276.(Actes du Colloque international « Le détachement », Nancy, juin 2006).
    • C. Fuchs (2009) : La postposition du sujet nominal : paramètres linguistiques et effets stylistiques, L’ordre des mots à la lecture des textes (A. Fontvieille et S. Thonnerieux, eds.), Presses Universitaires de Lyon, coll. ‘Textes et Langue’, pp. 27-44. (Actes du Colloque « L’ordre des mots à la lecture des textes », Lyon 2, octobre 2005).
    • C. Fuchs (2008) : Linguistique française et cognition, CD-Rom (Actes du Congrès mondial de linguistique française, Paris, juillet 2008).
    • C. Fuchs (2007) : La psychomécanique est-elle une linguistique cognitive ?, Psychomécanique, linguistiques cognitives et analyse textuelle (J. Bres & al., eds.), Limoges : éditions Lambert-Lucas, pp. 37-53. (Actes du Colloque international de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage, Montpellier, juin 2006).
    • C. Fuchs (2007) : Language Activity as Representational Activity : Typological Approaches to Comparison, EuroCogSci07 (S. Vosniadou & al., eds.), New-York : Lawrence Erlbaum, pp. 18-22. (Actes du Colloque international « EuroCogSci07 », Delphes, mai 2007).
    • C. Fuchs (2006) : Locatif spatial initial et position du sujet nominal : pour une approche topologique de la construction de l’énoncé, Linguisticae Investigationes, 29 : 1, pp. 61-74 (Actes des 4èmes Journées de Syntaxe de l’ERSS « Ordre des mots dans la phrase française, positions et topologie », Bordeaux, novembre 2004).

Voir aussi dans «Chercheurs ou enseignants-chercheurs»

Alexandre François Benjamin FAGARD Elisa RASCHINI