Laboratoire Lattice - UMR 8094
ENS-CNRS
1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge

Pierre LE GOFFIC

Professeur
Emérite, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

Enseignement

Enseignement, Directions

Enseignement à Paris III en 2006 – 2007

Séminaires à Paris III en 2006 – 2007

Séminaire M1 : « Grammaire de phrase / Grammaire de texte »

Qu’y a-t-il entre la phrase et le texte ? Existe-t-il des unités intermédiaires, comme la ‘période’, et quel pourrait en être le statut ? Ou faut-il commencer par remettre en question la notion de phrase, comme certains le proposent, – mais au profit de quelle unité ? Ou encore faut-il réserver l’usage de la phrase à l’écrit, et chercher d’autres unités pour l’oral ? Ces questions sont au centre de beaucoup de recherches actuelles sur le langage et le texte.
On fera le point des discussions, en présentant les principales options concurrentes. On avancera ensuite quelques pistes de réflexion et peut-être de réponse, à partir de l’idée que les unités d’un texte sont nécessairement ambivalentes : à la fois closes et ouvertes. Elles ont un statut qui évolue (de l’autonomie vers l’intégration) dans le temps réel de la construction / interprétation d’un texte, ce qui rend problématique un découpage statique a posteriori . A ce compte, la phrase (vue d’une manière à la fois assouplie et dynamique) est à la fois le ‘format optimal’ de l’échange élémentaire et une unité transitoire, se résorbant dans des formations en ‘mémoire discursive’, elles-mêmes évolutives, qu’on s’efforcera de caractériser.
La réflexion sera en permanence appuyée sur l’examen détaillé de textes écrits (littéraires ou non) et oraux.

Références de base :
Blanche – Benveniste C., 1997 : Approches de la langue parlée en français, Paris : Ophrys
Le Goffic P., 2006 (sous presse) : Phrase, séquence, période (Actes du Colloque international ‘Modèles Syntaxiques’, Bruxelles 2003) Version pdf

Séminaire M2 : « La connexion syntaxique et la phrase complexe (français et autres langues) »

On poursuivra la réflexion engagée sur les connecteurs syntaxiques (mots ‘qu-‘ du français, et séries comparables d’autres langues). La question centrale est celle des liens entre les emplois interrogatifs, indéfinis (liens moins évidents en français, mais réels), et subordonnants de ces marqueurs.
On proposera une vue d’ensemble, descriptive et explicative, de ces relations, en synchronie ; on étudiera notamment les différents types de subordination en français (à ne pas réduire aux relatives). L’étude sera appuyée à la fois sur la diachronie (telle qu’elle est connue notamment dans la branche indo-européenne), la typologie des langues, et une perspective cognitive. En tant que système marquant les catégories ontologiques de base (humain, non humain, lieu, temps, qualité, quantité …) et permettant sur elles un certain nombre d’opérations sémantiques fondamentales (à partir desquelles se construit la subordination), ces familles de marqueurs sont des ‘fenêtres d’exploration’ privilégiées sur le langage en tant que système cognitif ‘fabriquant’ une syntaxe.
Les langues abordées seront d’une part le français, et d’autre part une sélection de langues diverses (pouvant inclure les langues connues des participants).

Références de base :
Le Goffic P., 2002 : Marqueurs d’interrogation – indéfinition – subordination : essai de vue d’ensemble, Verbum XXIV-4, pp. 315 – 340 Version pdf
Le Goffic P. et Wang Xiu Li, 2002 : Les pronoms interrogatifs – indéfinis du chinois : l’exemple de shéi ‘qui / quelqu’un / quiconque’, Verbum, XXIV-4, pp. 451 – 471 Version pdf

Directions de thèses

Travaux et recherches en cours

SYNTAXE DU FRANCAIS, GRAMMAIRE DE PHRASE / GRAMMAIRE DE TEXTE

  • en préparation : Petite Grammaire de Texte : syntaxe et macro-syntaxe du français, Paris : Ophrys
  • en collaboration avec C. Fuchs :‘Le français moderne, langue ‘V2’ ?’, à paraître in Volume d’hommage à …

BASES DE DONNEES SYNTAXIQUES

AnaTexte : prototype de base de données syntaxiques interactive

MOTS QU- (français), SUBORDONNANTS (français, autres langues)

en préparation : Interrogatifs et Subordonnants

en préparation : ‘Analyse de que complétif en français’ (à paraître dans un numéro sur Proformes indéfinies et assertion, M. Pierrard et Fl. Lefeuvre, éds)

en collaboration avec C. Fuchs : ‘Un emploi caractérisant de comme : Un de ces exemples comme on en trouve partout’ (à paraître dans un numéro sur Comme, N. Flaux et E. Moline, éds.)

en collaboration avec N. Fournier et C. Fuchs : article sur la comparaison

PARTICIPATIONS

Parcours

Pierre LE GOFFIC
Pierre.Le-Goffic@univ-paris3.fr

Professeur de Linguistique Française à l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle
Membre de l’UMR 8094 ‘Lattice’ (CNRS – ENS)

Né le 21.02.1942

FORMATION

2ème prix de Thème latin au Concours Général (1957)

Admission à l’Ecole Normale Supérieure (Ulm) (1961)

Licence de Lettres Classiques (1962, Sorbonne)
Licence en Droit (1ère année, 1962, Paris, Faculté de Droit), Histoire Ancienne (1962, Sorbonne)
Linguistique Générale (1963, Sorbonne)
Diplôme d’Etudes Supérieures (1964, Sorbonne, sous la direction d’A. Martinet)

Agrégation de Grammaire (1965)

Certificat de Phonétique, Diplôme de Phonétique (1966, Institut de Phonétique, Paris)

Deug de Musicologie (1979, Paris IV)

Doctorat d’Etat (1981, Paris VII, sous la direction d’A. Culioli) : Ambiguïté linguistique et activité de langage

POSTES OCCUPÉS

1959 – 1960 : Employé de commerce

1961 – 1966 : Elève à l’Ecole Normale Supérieure (Ulm)

1966 – 1968 : ‘Visiting Lecturer’ à l’Université de Dar-es-Salaam (Tanzanie)

1968 – 1971 : Professeur chargé d’études au B.E.L.C. (Bureau pour l’Etude de la Langue et de la Civilisation Françaises à l’Etranger, Institut Pédagogique National, Paris)

1971 – 1983 : Assistant de Français, puis Maître-Assistant de Linguistique et Phonétique à l’Université Paris III (Etudes Françaises pour l’Etranger)

1983 – 1992 : Professeur de Linguistique Française à l’Université de Caen

1992 – … : Professeur de Linguistique Française à Paris III (UFR de Langues et Littératures Françaises et Latines, Centre de Linguistique Française)

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS UNIVERSITAIRES EXERCÉES

Directeur d’UFR (Etudes Françaises pour l’Etranger, Paris III) (1973 – 1976)
Directeur de l’Institut de Linguistique Française (Université de Caen) (1985 – 1991)
Directeur du Centre de Linguistique Française (Paris III) (1998 – 2000)

Membre (nommé) du CNU (7ème section) (1998 – 1999)
Président de la Commission de spécialistes de Paris III (7ème section) (1998 – 2001)

Membre du jury de l’Agrégation de Lettres Modernes (1993 – 1997)
Membre du jury de l’Agrégation de Lettres Classiques (2004 – 2005)

Publications

(Les publications les plus significatives sont en gras)

PUBLICATIONS RECENTES

P. Le Goffic (éd.), sous presse : Lexique, n° 18 : Les mots en Qu- du français

sous presse : Les mots Qu- entre interrogation, indéfinition et subordination : quelques repères, Lexique, n° 18

sous presse : Des interrogatifs aux relatifs : histoire comparée de l’anglais et du français, in Volume d’hommage à …

sous presse : Phrase, séquence, période (Actes du Colloque international ‘Modèles Syntaxiques’, Bruxelles 2003) Version pdf

2005 : La phrase ‘revisitée’, Le Français Aujourd’hui, n° 148, pp. 55 – 64 [republication de 2001 : Le Français Aujourd’hui, n° 135, pp. 97-107]

2005 : ‘Ce qui, ce que : C.Q.F.D.’, Pratiques, n° 125 – 126, pp. 25 – 47

2005 : ‘Linguistique historique’, Encyclopaedia Universalis

C. Fuchs & -, 2005 : La polysémie de comme, in La Polysémie (O. Soutet, éd.), Paris : Presses de la Sorbonne, pp. 267 – 292

OUVRAGES PUBLIES :

1997 : Les formes conjuguées du verbe français oral et écrit, Paris : Ophrys, 133 p.

1993 : Grammaire de la phrase française, Paris : Hachette, 592 p. [5ème édition : 2004]

& N. Combe – McBride, 1975 [+ nombreuses rééditions] : Les Constructions Fondamentales du Français, Paris : Hachette

C. Fuchs & -, 1975 [+ nombreuses rééditions] : Initiation aux Problèmes des Linguistiques Contemporaines, Paris : Hachette [Traduit en espagnol, japonais, arabe] (ouvrage refondu et mis à jour par C. Fuchs : Les linguistiques contemporaines. Repères théoriques, 6ème édition, 2003)

DIRECTION d’OUVRAGES COLLECTIFS ou de NUMEROS DE REVUES :

– (éd.), sous presse : Lexique, n° 18 : Les mots en Qu- du français

– (éd.), 2002 : Verbum, Tome XXIV, n° 4 : Interrogation – Indéfinition –Subordination

M. Charolles, P. Le Goffic & M.A. Morel (éds.), 2002 : Verbum, Tome XXIV, n° 1 – 2 : Y a-t-il une syntaxe au-delà de la phrase ?

– (éd.), 2001 : Cahiers Chronos, n° 7 : Le présent en français

– (éd.), 1986 : Points de vue sur l’Imparfait, Caen : Centre de Publications de l’Université de Caen

– (éd.), 1977 : Le Français dans le Monde, n° 129 : Les théories syntaxiques et l’enseignement

LISTE RECAPITULATIVE DE PUBLICATIONS PAR THEMES (AVEC ARTICLES EN LIGNE)

1. Syntaxe (français), Grammaire de phrase / Grammaire de texte :

-, sous presse : Phrase, séquence, période (Actes du Colloque international ‘Modèles Syntaxiques’, Bruxelles 2003) Version pdf

-, 2005 : La phrase ‘revisitée’, Le Français Aujourd’hui, n° 148, pp. 55 – 64 [republication de 2001 : Le Français Aujourd’hui, n° 135, pp. 97-107]

-, 2005 : ‘Ce qui, ce que : C.Q.F.D.’, Pratiques, n° 125 – 126, pp. 25 – 47

-, 2004 [5ème édition] : Grammaire de la phrase française, Paris : Hachette, 592 p. [1ère édition : 1993]

M. Charolles, P. Le Goffic & M.A. Morel (éds.), 2002 : Verbum, Tome XXIV, n° 1 – 2 : Y a-t-il une syntaxe au-delà de la phrase ?

-, 1997 : Forme et place du sujet dans l’interrogation partielle, in La place du sujet en français contemporain (C. Fuchs, éd.), Louvain-la Neuve : Duculot (Coll. « Champs Linguistiques »), pp. 15 – 42

-, 1994 : note sur « Le statut de l’exclamation », Faits de Langues, n° 6, pp. 247 – 248

-, 1983 : Linguistique et enseignement des langues : à propos du passif en français, in Etudes de Grammaire Française descriptive (F.J. Hausmann, éd.), Tübingen : Julius Groos Verlag (Studies in Descriptive Linguistics, n°9), pp. 55 – 63 [republication de Langue Française, n° 8, 1970, pp. 78 – 89]

– & N. Combe – McBride, 1975 [+ nombreuses rééditions] : Les Constructions Fondamentales du Français, Paris : Hachette

2. Mots QU- (français), Subordonnants (français, autres langues) :

– (éd.), sous presse : Lexique, n° 18 : Les mots en Qu- du français

-, sous presse : Les mots Qu- entre interrogation, indéfinition et subordination : quelques repères, Lexique, n° 18

-, sous presse : Des interrogatifs aux relatifs : histoire comparée de l’anglais et du français, in Volume d’hommage à …

C. Fuchs & -, 2005 : La polysémie de comme, in La Polysémie (O. Soutet, éd.), Paris : Presses de la Sorbonne, pp. 267 – 292

-, 2005 : ‘Ce qui, ce que : C.Q.F.D.’, Pratiques, n° 125 – 126, pp. 25 – 47

-, 2003 : Grammaire et processus de créolisation : sur les marques de personne et d’interrogation en créole, in Le Créole et le Français dans l’Ecole, (S.P.E.G., éd.), Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) : S.P.E.G., pp. 93 – 108

– (éd.), 2002 : Verbum, Tome XXIV, N° 4 : Interrogation – Indéfinition –Subordination

-, 2002 : Marqueurs d’interrogation – indéfinition – subordination : essai de vue d’ensemble, Verbum XXIV-4, pp. 315 – 340 Version pdf

– et Wang Xiu Li, 2002 : Les pronoms interrogatifs – indéfinis du chinois : l’exemple de shéi ‘qui / quelqu’un / quiconque’, Verbum, XXIV-4, pp. 451 – 471 Version pdf

-, 2001 : Sur les sources et le développement de la subordination dans le langage : l’exemple de l’indo-européen, in Recherches en Linguistique et Psychologie cognitive (Travaux du CIRLEP), n° 16, Presses Universitaires de Reims, pp. 25 – 56

-, 2000 : Subordination et connecteurs : quelques propositions à partir de l’Essai de Grammaire Française de Damourette et Pichon, Syntaxe et Sémantique, n° 1, Caen : Presses Universitaires de Caen, pp. 17 – 37

-, 1997 : Forme et place du sujet dans l’interrogation partielle, in La place du sujet en français contemporain (C. Fuchs, éd.), Louvain-la Neuve : Duculot (Coll. « Champs Linguistiques »), pp. 15 – 42

-, 1994 : Indéfinis, interrogatifs, relatifs : parcours avec ou sans issue, Faits de Langues, n°4, pp. 31 – 40

-, 1993 : Les subordonnée circonstancielles et le classement formel des subordonnées, in 1001 circonstants (C. Guimier, ed.), Caen: Presses Universitaires de l’Université de Caen, pp. 69 – 102

-, 1992 : Que en français : essai de vue d’ensemble, in Travaux Linguistiques du Cerlico, n° 5 (Subordination), Rennes: Presses Universitaires de Rennes 2, pp. 43 – 71

-, 1991 : Comme, adverbe connecteur intégratif : éléments pour une description, in Travaux Linguistiques du Cerlico, n° 4 (L’Adverbe dans tous ses états), Rennes: Presses Universitaires de Rennes 2, pp. 11 – 31

-, 1987 : Sur l’ambiguïté des relatives / interrogatives indirectes en ‘ce qui, ce que’, in L’Ambiguïté et la Paraphrase: opérations linguistiques, processus cognitifs, traitements automatisés (C. Fuchs, éd.), Caen : Centre de Publications de l’Université de Caen, pp. 83 – 88

-, 1979 : Propositions relatives, identification et ambiguïté, ou : Pour en finir avec les deux types de relatives, DRLAV, n° 21, pp. 135 – 145

3. Verbe (français), Temporalité :

– (éd.), 2001 : Cahiers Chronos, n° 7 : Le présent en français (avec Présentation, i-vi)

– & Fr. Lab, 2001 : Le présent « pro futuro », Cahiers Chronos, n° 7, pp. 77 – 98

-, 1998 : Préalables morphologiques à l’étude du verbe français, Cahiers Chronos, n° 3, pp. 1 – 33

– , 1997 : Les formes conjuguées du verbe français oral et écrit, Paris : Ophrys, 133 p.

-, 1997 : Formes en -ant et contexte, in Co-texte et calcul du sens (C. Guimier, éd.), Caen : Presses Universitaires de Caen, pp. 123 – 133

-, 1997 : Temps, temps vécu, temps linguistique. A propos des conceptions de Gustave Guillaume et Eugène Minkowski, Cahiers de Praxématique, n° 29, pp. 135 – 155

-, 1995 : La double incomplétude de l’imparfait, Modèles Linguistiques, XVI-1, pp. 133 – 148

– (éd.), 1986 : Points de vue sur l’Imparfait, Caen : Presses Universitaires de Caen

-, 1986 : Que l’imparfait n’est pas un temps du passé, in Points de vue sur l’Imparfait (P. Le Goffic, éd.), pp. 55 – 69

4. Histoire de la linguistique :

-, 2005 : ‘Linguistique historique’, in Encyclopaedia Universalis

-, 1984 : Une contribution d’Aristote à la linguistique : sur les causes et les manifestations de l’ambiguïté du langage, in Matériaux pour une histoire des théories linguistiques (S. Auroux et al., éds.), Presses Universitaires de Lille, pp. 127 – 135

-, 1984 : Aristote et le sujet énonciateur : un rendez-vous manqué ?, DRLAV, n° 30, pp. 79 – 86

-, 1978 : L’assertion dans la Grammaire et la Logique de Port-Royal, in Stratégies Discursives, Presses Universitaires de Lyon, pp. 235 – 244

-, 1978 : Ambiguïté, contradiction et rationalité dans le langage: quelques opinions anciennes et modernes, Raison Présente, n° 48, pp. 41 – 53

C. Fuchs & -, 1975 [+ nombreuses rééditions] : Initiation aux Problèmes des Linguistiques Contemporaines, Paris : Hachette [Traduit en espagnol, japonais, arabe] (ouvrage refondu et mis à jour par C. Fuchs : Les linguistiques contemporaines. Repères théoriques, 6ème édition, 2003)

5. Sémantique :

-, 1994 : Is there continuity in Syntax ? in Continuity in linguistic Semantics (C. Fuchs & B. Victorri, eds.), Amsterdam : Benjamins, pp. 45 – 55

-, 1988 : Tensions antagonistes sur les systèmes : les rapports entre diachronie et synchronie, in La linguistique génétique : Histoire et Théories (A. Joly, éd.), Presses Universitaires de Lille, pp. 333 – 342

C. Fuchs & -, 1985 : Ambiguïté, paraphrase et interprétation, 2ème partie: le travail de l’interprétation, Modèles Linguistiques, n° VII-2, pp. 27 – 51

-, 1984 : résumé de thèse (Ambiguïté linguistique et activité de langage), Linguisticae Investigationes, n° VIII-1, pp. 217 – 220

C. Fuchs & -, 1983 : Ambiguïté, paraphrase et interprétation, 1ère partie: trois modèles linguistiques de l’ambiguïté et de la paraphrase, Modèles Linguistiques, n° V-2, pp. 109 – 136

-, 1983 : ‘L’Ambiguïté’, Le Français dans le Monde, n° 175, pp. 77 – 78

C. Fuchs & -, 1982 : Esquisse d’une approche énonciative des liens entre ambiguïté et paraphrase, Linguistische Berichte, n° 77, pp. 32 – 45

-, 1982 : Ambiguïté et ambivalence en linguistique, DRLAV, n° 27, pp. 83 – 105

-, 1981 : Ambiguïté linguistique et activité de langage, Thèse de Doctorat d’Etat, Paris VII, ronéo, 654 p.

-, 1981 : Sull’ambiguità delle parole e delle frasi, in Lessico e Semantica (Atti del XII Congresso Internazionale di Studi della Società di Linguistica Italiana) (A. Leoni et De Blasi, eds.), Rome : Bulzoni, pp. 23 – 29

-, 1980 : ‘Ambiguïté’, Encyclopaedia Universalis (Supplément)

-, 1980 : Qu’est-ce qu’un énoncé ambigu ?, Modèles Linguistiques, n° 2-1, pp. 107 – 125

6. Enseignement du français :

-, 2001 : Pourquoi et comment une grammaire de la phrase : quelques réflexions, Cahiers du CIEP (Faire une grammaire, faire de la grammaire), Paris : Didier, pp. 29 – 39

C. Fuchs, avec la collaboration de P. Le Goffic, 1999 : Etude grammaticale et stylistique d’un texte de Fin de Partie, de S. Beckett, Publications du C.N.E.D. (préparation à l’Agrégation de Lettres Modernes), 28 p.

C. Fuchs, avec la collaboration de P. Le Goffic, 1998 : Etude grammaticale et stylistique d’un texte de La Route des Flandres, de Claude Simon, Publications du C.N.E.D. (préparation à l’Agrégation de Lettres Modernes), 21 p.

-, 1983 : Linguistique et enseignement des langues: à propos du passif en français, in Etudes de Grammaire Française descriptive (F.J. Hausmann, ed.), Tübingen : Julius Groos Verlag (Studies in Descriptive Linguistics, n° 9), pp. 55 – 63 [republication de Langue Française, n° 8, 1970, pp. 78 – 89]

– (éd.), 1977 : Le Français dans le Monde, n° 129 : Les théories syntaxiques et l’enseignement

-, 1977 : Qu’appelle-t-on simple et complexe ?, Le Français dans le Monde, n° 129, pp. 40 et 49 – 53

-, 1977 : Ni excès, ni défaut de grammaire, Alpha Info (Revue de l’Association pour l’Alphabétisation, l’Enseignement du Français et la Formation des Travailleurs Immigrés), n° 5, pp. 10 – 12

-, 1976 : Peut-on appliquer la linguistique ?, Actes du 3ème Colloque International S.G.A.V., Paris : Crédif – Didier, pp. 159 – 162

-, 1976 : (36 articles), in Dictionnaire de Didactique des Langues (sous la direction de R. Galisson et D. Coste), Paris : Hachette

-, 1976 : ‘Linguistique Appliquée’, Grand Larousse Encyclopédique

-, 1975 : Brèves remarques à propos des exercices structuraux, Etudes de Linguistique Appliquée, n° 20, pp. 31 – 36

-, 1973 : Phrase simple et phrase complexe, du point de vue syntaxique, Dossiers de la RadioTélévision Scolaire, Français, Premier et Second Cycles, n° 2, pp. 37 – 41

-, 1973 : Les relations entre phrases : le point de vue sémantique, Dossiers de la RadioTélévision Scolaire, Français, Premier et Second Cycles, n° 2, pp. 58 – 60

H. Besse & -, 1972 : Le contenu linguistique du Niveau 2, in Le Niveau 2 dans l’Enseignement du français (R. Nataf, éd.), Paris, Hachette (Collection F), pp. 23 – 39 [republication de Le Français dans le Monde, n° 73, 1970, pp. 15 – 21]

7. Divers :

-, 1999 : Préface à La phrase averbale en français (Fl. Lefeuvre, Paris : L’Harmattan)

-, 1988 : compte-rendu de Grammaire CM1 – CM2 (G. Fouillade et M. Le Roy, Collection Fouillade, Bordas, 1987), in Bulletin d’Information sur les Manuels Scolaires (dir: H. Huot), n° 9, pp. 21 – 24

-, 1980 : Identification et attribution: le problème de l’attribut avec article en grec ancien, Opérations de détermination: théorie et description (Travaux de l’ERA 642), n° 1, Paris VII, pp. 65 – 81

-, 1974 : Le vocalisme du portugais parlé à Lisbonne et les problèmes pratiques qu’il pose aux Français, Travaux de l’Institut d’Etudes Linguistiques et Phonétiques, vol. 1, Université de Paris III, pp. 330 – 332 [= Mémoire de Diplôme de Phonétique, 1966, résumé]

Voir aussi dans «Chercheurs ou enseignants-chercheurs»

Alexandre François Benjamin FAGARD Catherine FUCHS