Séminaire Lattice 05 mars 2024 Evelyn Wiesinger

Dans le cadre de ses séminaires, le Lattice invite Evelyn Wiesinger le 05/03/2024. Le sujet du séminaire sera "L’expression du mouvement spatial en créole guyanais et dans les langues de contact"

Salle 510 (Lattice, 1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge)

En visio : https://www.gotomeet.me/visio-lattice

Horaire : 10h30-12h.

Intervenant : Evelyn Wiesinger (Université de Tübingen)

Titre : L’expression du mouvement spatial en créole guyanais et dans les langues de contact

Résumé : 

Les langues créoles à base française offrent un aperçu fascinant de la (re)structuration de l’expression linguistique du mouvement spatial dans les situations de contact entre locuteurs et apprenants de langues typologiquement différentes, dont le français et différentes langues africaines. En français (hexagonal moderne), l’expression du mouvement spatial a été classifiée comme verb-framed (‘à cadrage verbal’), car la trajectoire d’un événement de déplacement est typiquement exprimée par un verbe simple, éventuellement en combinaison avec un syntagme prépositionnel locatif (par ex. Elle entre dans la maison. ; cf. Talmy 2000). Par contre, les langues d’Afrique de l’Ouest telles que le fon ou l’éwé, impliquées dans la genèse des créoles atlantiques, sont dites equipollently-framed en raison de leurs verbes sériels, qui peuvent combiner l’expression de la trajectoire et de la manière de mouvement (cf. Slobin 2004). La recherche sur l’expression du mouvement spatial dans les créoles à base française s’est fortement concentrée sur les verbes sériels, également attestés dans certaines langues africaines, alors que des études plus récentes suggèrent plutôt un système hybride combinant différents modèles de lexicalisation (cf. Aboh 2015, Lefebvre 2015 pour l’haïtien ; Zribi-Hertz & Jean-Louis 2022 pour le martiniquais).

La présente contribution compte dégager une perspective nuancée de l’expression du mouvement spatial en guyanais, un créole à base française peu étudié, et fait une première proposition pour sa classification typologique (cf. aussi Wiesinger à paraître). Cependant, nous visons aussi à mettre en évidence la diversité de l’expression du mouvement spatial dans les langues de contact dont il est issu, et à contribuer à une discussion critique des classifications typologiques existantes, qui tendent à masquer les effets de convergence à l’œuvre dans les créoles.

Bibliographie

Aboh, E. O. (2015). The emergence of hybrid grammars. Language contact and change. Cambridge University Press.

Lefebvre, C. (2015). Relabeling in language genesis. Oxford University Press.

Slobin, D. I. (2004). The many ways to search for a frog. Linguistic typology and the expression of motion events. In S. Strömqvist, & L. Verhoeven (éds.), Relating events in narrative. Vol. 2 : Typological and contextual perspectives (219–257). Erlbaum.

Talmy, L. (2000). Toward a cognitive semantics. MIT Press.

Wiesinger, E. (à paraître). Language contact and creolization : Motion event encoding in Guianese French Creole. In H. Boas, & S. Höder (éds.), Argument structure constructions in contact. John Benjamins.

Zribi-Hertz, A., & Jean-Louis, L. (2022). The syntax of directional serial verb constructions in French-based creoles, Journal of Pidigin and Creole Languages 37(1), 114–159.

A lire aussi