Séminaire Lattice 06 février 2024 Véronique Lagae & Marleen Van Peteghem

Dans le cadre de ses séminaires, le Lattice invite Véronique Lagae le 06/02/2024. Le sujet du séminaire sera "Superlatif et définitude : (non) accord de l’article défini dans les attributs adjectivaux superlatifs en français et en néerlandais"

Salle 510 (Lattice, 1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge)

En visio : https://www.gotomeet.me/visio-lattice

Horaire : 10h30-12h.

Intervenant : Véronique Lagae (Université Polytechnique Hauts de France, LARSH)

Titre : Superlatif et définitude : (non) accord de l’article défini dans les attributs adjectivaux superlatifs en français et en néerlandais

Résumé : 

En français et dans les autres langues romanes, le superlatif partage sa marque avec le comparatif, ne se différenciant que par la présence de l’article défini. Dans les langues qui ont des marques différentes pour le comparatif et le superlatif, ce dernier est souvent également accompagné de l’article défini, comme par exemple en néerlandais. Comparez : klein – kleiner – de kleinste / petit – plus petit – le plus petit.

Lorsque l’adjectif au superlatif est attribut, l’article défini qui l’accompagne peut ne pas s’accorder avec le sujet dans certaines langues comme le français (1) et le néerlandais (2) :

(1)      Nous sommes le plus efficaces quand les institutions interagissent de manière efficace.
(2)      We     zijn           het     effectief-st        wanneer de   instellingen  goed  samenwerken.
              nous sommes le.n    efficace-sup    quand     les institutions bien  collaborent
Nous sommes le plus efficaces quand les institutions collaborent bien.

Dans cette présentation, nous examinons les conditions favorisant cette absence d’accord en nous fondant sur des données de corpus, qui montrent que le non-accord est rare en français et très fréquent en néerlandais. L’étude met en évidence les facteurs qui contribuent à cette différence de fréquence et nous amène à aborder le problème très débattu du fonctionnement de l’article dans les superlatifs. Elle nous permet notamment de fournir des éléments de réponse à la question de savoir si, dans les langues en question, l’article signale le statut nominal du syntagme contenant le superlatif, comme le soutient Matushansky (2008), ou s’il peut être analysé comme un morphème du superlatif, comme l’a proposé Krasikova (2012).

Bibliographie                              

Broekhuis H. (2013), Syntax of Dutch. Adjectives and adjective phrases. Amsterdam University Press.

Krasikova S. (2012), Definiteness in superlatives. in Aloni M., Kimmelman V., Roelofsen F., Sassoon G.W., Schulz K. & Westera M. (eds), Logic, language and meaning, Heidelberg, Springer, 411‑420.

Loccioni N. (2019), The Romance of Modal Superlatives as Degree Descriptions, in Blake K., Davis F., Lamp K. & Rhyne J. (eds), Proceedings of SALT, 29, 219‑237.

Matushansky O. (2008), On the attributive nature of superlatives. Syntax, 11 : 1, 26-90.

Szabolcsi A. (1986), Comparative superlatives. MIT Working Papers in Linguistics 8, 245‑265.

A lire aussi