17 novembre 2020 – Catherine Fuchs

De la théorie linguistique à la pratique pédagogique : le Lexique raisonné du français

académique. (Catherine Fuchs et Sylvie Garnier, Ophrys, 2020)

Le Lexique raisonné du français académique est destiné à des étudiants de français langue
seconde de niveau B2 à C, inscrits dans des cours universitaires enseignés en français, mais
non familiers avec la terminologie linguistique. Une étude préalable des besoins, à partir
d’une analyse des productions des étudiants, a conduit à retenir 52 constructions verbales
(permettant d’exprimer le commencement, la continuation et la fin de l’existence).

Le but de l’ouvrage est de pouvoir, en termes simples, expliquer les compatibilités et
incompatibilités entre verbes et noms (on esquisse un portrait mais on ébauche un roman, la
misère perdure
mais les désaccords persistent, on élimine la concurrence mais on supprime
des emplois
), et éclairer les différences entre verbes (quasi)synonymes (une notion prend
naissance
ou voit le jour, des désaccords demeurent ou subsistent, un empire s’effrite ou se
désagrège
).

Comme il sera montré sur des exemples, la démarche théorique se décline en trois étapes : (1)
caractériser la « facette » (l’éclairage sémantique) spécifique imposée sur les noms par chaque
verbe, (2) identifier les « catégories » de noms (objets, processus ou états) compatibles avec le
verbe, (3) définir au sein de chaque catégorie les « types » de noms en affinité (plus ou moins
forte) avec la facette (on esquisse un objet schématisable comme un tracé, une représentation,
une méthodologie, une idée, une œuvre ; mais on ébauche un objet nécessitant d’être élaboré
par étapes
comme une théorie, un roman). La prototypie d’une collocation verbo-nominale
est alors fonction du degré d’affinité entre facette et type de nom.

Afin de rendre cette démarche accessible et généralisable, plusieurs outils ont été retenus :
une présentation par fiches (fiches individuelles de verbes et fiches comparatives par couples
de verbes), un choix de près de 900 exemples de l’Encyclopædia Universalis accompagnés de
gloses et de commentaires, des tableaux introductifs et récapitulatifs, des pistes d’exploitation
pédagogique et des exercices corrigés.